LE CHEMIN DES POETES 
 
 
Randonneur, mon ami, partons sur les chemins 
Quitte pour un instant, ce monde sédentaire, 
Va ton sac sur le dos et suis l’itinéraire 
Qui serpente en forêt parmi les grands sapins. 
 
Dans les bois, nous prendrons le sentier des poètes. 
Qui font rimer les vers et chantent l’amitié, 
Le plaisir d’être ensemble et le pain partagé, 
Puis mettent en quatrains des couleurs dans nos têtes. 
 
Tu verras que la terre est un vrai paradis. 
Un jardin pour les cœurs, où l’on sème et recueille 
L’amour et la beauté, la douceur d’une feuille, 
Le sourire qui brille un peu comme un rubis… 
 
Là, nous écouterons le vent bruissant dans l’orme, 
Le murmure de l’onde et le chant des oiseaux, 
Qui viennent se nourrir au milieu des roseaux, 
Loin du bruit et des cris de la ville uniforme ! 
 
A l’heure de la pause, auprès d’un tronc rugueux, 
Tu prendras fort plaisir à goûter une figue. 
Puis, sur l’herbe, allongé par la saine fatigue, 
Ton corps voyagera vers des rêves joyeux… 
 
V.J.P
L'unique moyen de savoir jusqu'où l'on peut aller, c'est de se mettre en route et de marcher. 
Henri Bergson ; L'énergie spirituelle (1919)